La librairie La femme renard vous invite à une rencontre avec deux auteurs du collectif.
Ajouter à mon calendrier
Le , Librairie la Femme renard (anciennement Deloche)

Le quinquennat qui s'achève a vu s'accélérer les promesses écologiques d'envergure dans les politiques publiques et les discours industriels. Les jeux olympiques de Paris 2022 souhaitent compenser leurs émissions de CO2 ; la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) Française vise la neutralité carbone en 2050 ; les Régions développent de grands plans sur les énergies décarbonées comme l'hydrogène vert, la biomasse et les agrocarburants ; la protection de la biodiversité contraint aujourd'hui tous les projets d'aménagement et les plans d'urbanisme ; la transition remplace le développement durable dans les discours institutionnels ; les constructeurs automobiles s'engagent massivement dans le véhicule propre via l'électrification ; de nombreux secteurs industriels promettent que leur virage smart ou 4.0 permettra leur dématérialisation ; l'économie circulaire fait figure de promesse pour alimenter, enfin, une croissance verte ; les grands plans d'isolations et les labels HQE sont au cœur des projets de construction durable ; l'investissement dans le nucléaire se présente comme une solution d'avenir pour le climat...

Toutes ces idées et expressions résonnent aujourd'hui fortement dans l'espace public lorsqu'il est question d'écologie. La campagne présidentielle en cours ne fait pas exception et chaque candidat-e inscrit ses propositions pour la mobilité, l'habitat, la production d'énergie ou l'activité économique dans l'une ou l'autre de ces perspectives. L'ouvrage "Greenwashing : manuel pour dépolluer le débat public" (Seuil, "Anthropocène") est un outil essentiel pour décrypter ce qui peut se cacher derrière ces nouveaux mots de l'écologie, et analyser les programmes politiques au prisme des connaissances scientifiques actuelles. Réunissant les contributions de 35 scientifiques et spécialistes des enjeux environnementaux, ce dictionnaire des "fausses bonnes idées écologiques" permet de mesurer les intérêts, mais aussi les écueils voire les impasses des grandes promesses de verdissement actuelles.