Conseils de lecture

Isabelle, l'après-midi
22,90
par (Libraire)
7 juillet 2020

1977, Sam, jeune américain avide de nouvelles expériences, assoiffé des possibles que lui offre la Ville Lumière, rencontre Isabelle dans une librairie parisienne. Coup de foudre entre l'étudiant en droit et la traductrice, de plus de dix ans son aînée : des moments volés dans l'après-midi, Sam ne s'en satisfait pas. Il veut plus. Isabelle peut-elle abandonner sa vie bourgeoise et son lot d'arrangements ? Et lui, est-il réellement prêt à sacrifier le destin brillant pour lequel il s'échine à travailler ?

Douglas Kennedy est de retour avec un roman plein de passion qui nous interroge sur le hasard des rencontres, sur les choix cruciaux qui s'amoncellent au cours de nos existences entraînant des bouffées de nostalgie et de regrets.

Aude S.


Météore
9,80
par (Libraire)
3 juillet 2020

Roman sensible et délicat sur le thème du transgenre

Jérôme veut devenir Sara. Encaissant les coups et les insultes, Sara va poursuivre sa transition... car au bout du chemin, il y a la rage de vivre, la promesse d'un avenir.
"Je suis un météore et plus rien ne m'arrête. Je suis celle que je devais être, des millénaires de femmes ont fait mon histoire.
Je suis libre d'être et de brûler".

Sophie I.


UNE HISTOIRE POPULAIRE DU FOOTBALL

Correia Mickael

La Découverte

14,00
par (Libraire)
26 juin 2020

LA OLA POUR CORREIA

Le football vu autrement qu'à travers les frasques des joueurs, des scandales de la F.I.F.A : on applaudit
Le football par le prisme de celles et ceux qui le pratiquent dans l'anonymat des petits clubs de quartiers, d'usines.
Passionnant, surprenant, instructif : vaut largement ses quatre étoiles.

Aude S.


LE SANG NE SUFFIT PAS

Éditions Gallmeister

23,00
par (Libraire)
24 juin 2020

L'histoire se déroule dans l'Ouest de la Virginie, lors de l'hiver 1748 où il gèle à pierre fendre. Le froid, donc, mais aussi la faim, les loups, les ours et les indiens vont faire ressortir ce qu'il y a de plus noir, de plus vil, de plus sauvage chez les colons. Car quand il s'agit de survivre, on peut s'attendre à tout. La fin justifie les moyens.

Et c'est dans cette ambiance glaciale et désolée que nous allons suivre la destinée de quelques personnages, notamment Della, métisse enceinte et dont l'enfant a été promis au chef de la tribu Shawnee en signe d'apaisement. Oui mais voilà, Della va refuser, s'enfuir et mettre ainsi en danger tout le village. Elle va ainsi rencontrer Reathel, un homme solitaire qui erre depuis des mois flanqué d'un énorme chien. Ensemble, ils vont devoir affronter le froid, la faim, les bêtes et les hommes missionnés pour ramener le bébé de Della au village.

Imaginez maintenant une langue riche, sublime, qui décrit aussi bien la magnificence et la sauvagerie de la nature que les actes les plus abjects mais aussi les plus touchants de l'être humain.
Certains paragraphes étaient tellement beaux que je me les lisais à voix haute, juste pour en goûter la saveur.

« Il se précipita à leur suite dans les profondeurs de la forêt, croassant leurs noms. Il trouva leurs empreintes de pas, la neige gravée de runes. »

Enfin voilà, c'est le genre de roman qu'on termine en se disant « voilà, c'est pour faire des découvertes comme ça que l'on fait ce métier ».

Fred L.


Là-bas
13,00
par (Libraire)
9 juin 2020

C'est l'histoire d'un petit garçon qui traverse la mer, à bord de sa petite barque. Il a pris avec lui une couverture pour se protéger, une gourde pour se désaltérer, un livre pour s'évader et une tasse pleine de sa terre natale pour ne pas oublier. Au gré des tempêtes et des dangers, il arrive sur une île et y plante le petit arbuste qui a miraculeusement germé dans la tasse. Comme un symbole de ses racines, fondations sur lesquelles il va bâtir son nouveau chez lui.
Un texte épuré qui parle de déracinement et d'espoir d'une vie nouvelle. De superbes illustrations qui magnifient la nature et la mer. Un voyage empreint de délicatesse, de légèreté et de poésie. Un message d'espoir pour un monde meilleur.
Une pure merveille, un enchantement pour les yeux et l'esprit!

Sophie I.